ECOULE. Le Faune dansant

d’Eugène Louis Lequesne. Sculpture vendue.

Votre antiquaire à Nice vous propose :
Technique et matériau : sculpture en bronze patine brune.
Sujet : Le Faune dansant.
Pour cette sculpture Eugène Lequesne fut inspirée par le faune dansant de Pompéi.
Signature : en creux dans le bronze « Lequesne »
(Eugène Louis Lequesne 1815 – 1887).

Période : XIX ème siècle.
Artiste : Eugène Louis Lequesne (1815 – 1887), sculpteur français référencé Benezit.
Dimensions : hauteur 50,5 cm.
Etat : sculpture en parfait état.

Référence : 414 – Prix : bronze vendu.

La Chimère, Michel Rebuffel , antiquaire à Nice.


Bronze d’antiquité le Faune Dansant de Lequesne visible dans notre magasin à Nice.

Eugène-Louis Lequesne était un sculpteur français né à Paris le 15 février 1815.
Il y est mort le 3 juin 1887.

Eugène-Louis Lequesne commença par une formation juridique qu’il termina avec succès par un diplôme d’avocat.
Malgré une belle carrière promise dans cette voie, il entra en 1841 à l’école nationale des beaux-arts. Tout au long de son cursus, on eu cesse de le féliciter : dès 1842 il exposa au salon, il reçu le deuxième prix de Rome en 1843, et en 1844 il obtient le premier prix avec son bas-relief  «Pyrrhus tuant Priam».
De 1844 à 1849 il suivit les cours de l’académie de France à Rome.
En 1851, il exposa  son « Faune Dansant » au salon, grâce auquel il reçu une médaille de première classe. La version en bronze de 2 mètres de haut destinée au jardin du Luxembourg est exposée l’année suivante.
En 1855, il reçut le grand prix de sculpture à l’exposition universelle de Paris et fut décoré de la Légion d’honneur.
Il devint dés lors l’artiste statuaire principal du second Empire, tout comme son maître et mentor Pradier le fut sous Louis-Philippe Ier.

Parmi les œuvres de Lequesne les plus connues, on peut citer les sculptures suivantes :

- la sculpture géante de la vierge et de l’enfant Jésus, appelée aussi
«la Bonne Mère» à Marseille,
- les deux Pégase de l’Opéra de Paris,
- le Faune dansant du jardin du Luxembourg,
- les statues de La Foi, La Charité et L’Espérance.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,