VENDUE. Sculpture en bronze de Jésus par Albert Dominique Roze

par la fonderie Barbedienne. Bronze vendu.

Nous vous invitons à venir découvrir ici-même ou dans notre galerie d’antiquités à Nice, cette poignante sculpture de Jésus au cœur sacré. Votre antiquaire, lors d’une de ses tournées, a été ému par l’interprétation artistique qu’Albert Dominique Roze a faite de Jésus et n’a pas hésité à l’acquérir : tout respire la quiétude, la bonté et le pardon sur son visage. Cette sculpture repose sur une base en marbre rouge griotte qui est native de l’œuvre. Celle-ci présente quelques petits accidents, mais cela n’entame aucunement la qualité de la sculpture. En effet, notre sculpture, en fonte à la cire perdue et de patine médaille, se révèle être un objet de décoration intemporel : finesse et simplicité du trait, précision et modernité du traité en font un bronze de très belle qualité.

Certainement que l’exécution de la fonte y est aussi pour beaucoup. A n’en pas douté, la fonderie Barbedienne a bien mis en valeur le travail d’Albert Roze sur ce bronze.

Technique et matériau : bronze à patine médaille.
Socle : de forme carré en marbre rouge griotte.
Sujet : Sculpture en pied du Cœur sacré de Jésus.
Signature du sculpteur sur le bronze : Albt Roze. Albert Dominique ROZE (1861-1952), connu aussi sous l’orthographe Albert Dominique ROSE. Sculpteur français, référencé au Benezit.
Signature du fondeur sur le bronze : « F. Barbedienne. Fondeur. Paris ».

Période : Fin 19 ème, début 20 éme (fin XIX ème, début XX ème).
Dimensions : Hauteur du socle 3,5 cm – Hauteur du bronze 28,5 cm – Hauteur totale 32 cm – Largeur de la base 10 cm – Profondeur de la base 8,5 cm.

Etat du bronze : parfait état.
Etat du socle en marbre : quelques petits accidents dus certainement à des petits coups pris par le marbre. (voir les photos ci-dessous).

Référence : 1919 – Sculpture vendue.

La Chimère, Michel Rebuffel, antiquaire à Nice.

Sculpture en bronze d’Albert Dominique Roze, représentant Jésus. Sculpture d’antiquité de la fin du 19ème ou du début du 20ème siècle, à découvrir chez votre antiquaire à Nice.

Albert Roze est né en 1861 dans une vieille et honorable famille d’Amiens et meurt dans cette même ville en 1952.

Albert Dominique Roze, connu aussi comme Rose, est un sculpteur français qui a beaucoup travaillé dans la région de la Somme. Âgé de 12 ans, en 1873, il rentre à l’École municipale de dessin d’Amiens, et en 1879, à l ’âge de 18 ans, la ville d’Amiens lui confère une bourse afin qu’il puisse continuer à étudier la sculpture. Il part alors à Paris pour continuer son apprentissage de la sculpture et c’est avec ardeur qu’il s’y atèle dans l’atelier de Dumont puis dans celui de Bonnassieux. Il travaillera avec ténacité pendant 12 années à Paris de 1879 à 1891. N’ayant pas réussi à obtenir le prix de Rome, pour des raisons sans lien avec son art ou son mérite, il décida de partir en 1891 à Rome et ceci à ses propres frais : il y restera 2 ans. De retour d’Italie et âgé de 32 ans, le maire d’Amiens propose à Albert Roze de prendre la direction de l’École des beaux-arts de la ville. Roze accepte bien évidement ce poste et le tiendra durant 30 ans. Conjointement, il y enseigne l’histoire de l’art. Il accepta également la casquette de Conservateur du Musée de Picardie, et tint son poste pendant 26 années. Albert Roze n’était pas qu’un simple sculpteur spectateur de son histoire contemporaine, c’était un homme actif et inscrit dans son temps qui avec courage et dévouement, alors âgé de 78 ans, en 1939, décida de partir habiter sur le site du Musée de Picardie afin de préserver les trésors de sa ville natale contenus dans le Musée. Il accepta de quitter la ville en feu qu’un soir de 1940, après avoir assuré le départ de 2 wagons contenant les chefs-d’œuvre, à la conservation desquels il avait tant donné. L’œuvre d’Albert Roze est considérable tant par la qualité du talent qu’elle met en lumière que par la spiritualité qui s’en dégage, elle est de celles qui honorent grandement l’art français.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,