Sculpture en céramique à émail sancai, Chine fin Ming,

début Qing, d’un sujet taoïste au visage portant des restes de polychromie.

Dans son magasin d’antiquité à Nice et sur son site web, votre antiquaire Michel Rebuffel vous invite à venir voir ce très joli grès chinois. L’achat de cette sculpture, trouvée lors d’un de ses déplacements, a été motivé par le côté inhabituel d’une des couleurs de la glaçure. En effet, notre sujet en grès présente une glaçure de type sancai, avec pour couleurs le bleu cobalt, le jaune ocre d’oxyde de fer, le vert d’oxyde de cuivre et le violet beaucoup moins courant tiré du manganèse. Notre sculpture est une déité taoïste dont le visage porte des traces de polychromie et représente plus que probablement le roi Yanluo Wang, un des 10 juges des enfers et de la mort dans la mythologie chinoise. Il est représenté, ici, assis sur un trône en tenue et coiffe (à noter que le haut est manquant) cérémoniales. Ses mains jointes laissent voir un petit trou dans lequel devait être présente une tablette mais qui est manquante. Cette sculpture en grès devait être une petite statuette de culte et protectrice. C’est pourquoi, notre grès sancai de Yanluo Wang, connu aussi sous le nom de Yánluó wáng ou encore Yánluó, présente un glacis que sur sa face visible. La face invisible au prieur, elle, est restée en grès sans glaçure, mais est sculptée dans la matière : finitions arrières de la robe de cérémonie, et représentations diverses de l’imagerie chinoise.

Technique et matériau : grès et glaçure sancai.
Sujet : représentation taoïste d’une des 10 déités des enfers.
Numérotée au-dessous : 356.

Epoque : entre la fin de la dynastie Ming et le début de la dynastie Qing.
Période : Fin 17ème, début 18éme (fin XVII ème, début XVIII ème).
Dimensions : Largeur 9,6 cm – Hauteur 17,7 cm – Profondeur 4,4 cm.

Etat : état général satisfaisant, mais cette sculpture présente des traces évidentes d’ancienneté (petits sauts dans la glaçure, coup sur la coiffe et manque du haut de celle-ci, manque de la tablette entre les mains, trace d’un coup sur le rebord du dessous de la sculpture) ainsi que des petits défauts de cuisson natifs de la création de la sculpture (bulles et manques dans la glaçure, petit fêle de cuisson, fente de cuisson).

Référence : 2032 – Prix : sur demande et à vendre en l’état.

La Chimère, Michel Rebuffel, antiquaire à Nice.

Sujet taoïste d’antiquité, Chine dynastie Ming ou Qing, en grès à glaçure sancai à venir voir dans le magasin de votre antiquaire sur Nice.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,